Mejillones centrales Engie_jour_1

Graciela vit à quelques centaines de mètres de la zone industrielle dans un conteneur aménagé. En tant que personne âgée, elle reçoit environ 80 euros par mois pour vivre. Tous les mois, elle se fait livrer de « l’eau pour la consommation humaine » qu’il est déconseillé de boire.

amérique latine  argentine  chili  energie  entreprises françaises  fossile  réappropriation culturelle  reportage