Mejillones centrales Engie_sortie pêcheurs

« Mejillones » en espagnol signifie « Moules ». La baie du port de pêche en regorgeait avant l’arrivée des usines. Mais au Chili, moules se dit « choros ». L’explication : ce sont les colons espagnols qui ont ainsi baptisé la ville en raison de l’abondance de ce mollusque dans la baie.

amérique latine  argentine  chili  energie  entreprises françaises  fossile  réappropriation culturelle  reportage