Beaucoup de familles se sont jointes à la marche. Mia, 3 ans, Victor, 8 ans et Juliette, 5 ans (de gauche à droite) ont fait la veille au soir, avec l’aide des parents, un atelier pancarte. Juliette a choisi les déchets parce qu’elle veut « qu’ils arrêtent de jeter les déchets partout. Ça pollue la planète ». Victor, lui, a choisi le plastique : « Dans la rue, il y en a partout et ça pollue. Parfois, je les ramasse et on va les trier. » Quant à Mia et sa pancarte « Laisse-moi mon avenir, j’ai des rêves à réaliser », elle dit, « c’est maman qui a aidé à choisir ! »

La dite maman est catégorique : « C’est désormais aux citoyens d’agir. Au niveau politique, il n’y a pas de répondant et il faut vite changer de cap. Beaucoup d’initiatives existent et nous le permettent, donc il faut s’y mettre, maintenant. »

Et les autres visages et messages de la Marche pour le Climat de Marseille

Tirée de l'album

Des marches historiques pour le climat