12 h, la marche s’ébranle. Au mégaphone, Boris, un des citoyens organisateurs, rappelle que la Marche est zéro déchet et qu’après son passage, la rue doit être plus propre qu’avant !

Tirée de l'album

Des marches historiques pour le climat