Tocopilla Centrales charbon Engie

René, le président du syndicat de pêcheurs explique qu’ « aujourd’hui, les entreprises sont régulées mais avant elles pouvaient polluer comme elles voulaient. C’est pour ça que Tocopilla est une "Zone polluée". Elle ne peut plus accueillir de centrales. Maintenant, ils les construisent à Mejillones. Et là-bas, c’est dix fois pire qu’ici ».

amérique latine  argentine  chili  energie  entreprises françaises  fossile  réappropriation culturelle  reportage